Que deviennent les enfants de parents alcooliques?

Enfant adulte d’alcoolique (Adult Children of Alcoholics)

Les enfants de parents alcooliques, comme tout personne ayant grandi dans une famille atteinte d’addiction présentent certaines similitudes du point de vue du fonctionnement psychique, entre autres, un manque de sécurité intérieure, la difficulté à faire confiance aux autres et une instabilité émotionnelle. Ces traits sont une conséquence d’expériences difficiles de l’enfance. Leurs parents addictés étaient préoccupés par tant de problèmes liés à la dépendance et la co-dépendance qu’ils ne pouvaient pas offrir de soutien suffisant à leurs enfants. Au contraire, les manquements, le défaut de soins, amenait ces derniers à devoir assumer les rôles de parents.

Syndrome d’enfant adulte de parent alcoolique

Les enfants de parents alcooliques devenus adultes connaissent un certain nombre de difficultés qui découlant de leur enfance dans une famille dysfonctionnelle. Dans ces familles existe une tension chronique et une charge émotionnelle négative. Un enfant, un adolescent, qui grandit dans une famille aux prises avec un problème d’addiction, éprouve de nombreuses émotions difficiles telles que: honte, peur, culpabilité, préjudice, tristesse, humiliation, dégoût, etc. Les enfants sont souvent pris en otage du conflit conjugal autour du problème d’alcool du parent alcoolique, du père dans 3/4 des cas ou de la mère. Non seulement ces enfants sont victimes de la maltraitance mais aussi de la parentalisation.

Les enfants de parents alcooliques

Photo : Shutterstock

Les expériences traumatisantes vécus dans l’enfance peuvent entraîner divers problèmes à l’âge adulte. Les personnes atteintes du syndrome d’enfant adulte d’alcoolique peuvent présenter de l’anxiété chronique, une humeur dépressive, une instabilité émotionnelle. Par ailleurs, il présentent une difficulté à gérer les émotions de colère avec une tendance à l’exprimer de manière agressive. Ils souffrent également de divers symptômes somatiques liés à des émotions violentes. Souvent, ces adultes ne font pas de lien entre leurs états émotionnels et ce qu’ils ont vécu dans l’enfance. D’autant plus que les expériences traumatiques sont souvent recouvertes d’oubli. Se couper des expériences douloureuses est un mécanisme de défense tout à fait naturel. Pourtant pour en guérir il vaut mieux les traiter, en parler, faire les liens.

Si vous souffrez de réactions émotionnelles imprévisibles, de l’anxiété, de la dépression, les difficultés relationnelles, consultez un psychologue.

Psychothérapie pour les enfants de parents alcooliques

La psychothérapie pour les personnes atteintes du syndrome de l’enfant adulte d’alcoolique respecte certaines règles générales de traitement psychothérapeutique. Elle se concentre sur le renforcement du sentiment de confiance en soi. La psychothérapie vise notamment à élaborer l’ambivalence dans la relation avec les figures parentales. Elle se concentre aussi sur le changement des schémas psychiques de co-dépendance. Le travail psychothérapeutique cherche aussi à reconnaître et défendre ses propres besoins et à apprendre à prendre soin de soi.

Des groupes d’entraide Al-Anon, destinés aux personnes souffrant de l’alcoolisme d’un proche, proposent des espaces de parole et d’échange permettant d’aborder des thèmes liés à la vie auprès d’un alcoolique. Ces rencontres aident à vivre plus sereinement avec le passé d’enfant d’alcoolique.

Lire plus sur

Comment soigner l’alcoolisme à Paris psychothérapie

Organiser le sevrage pour soigner l’alcoolisme

Mise à jour le 21 juin 2020

Call Now Button