Interprétation des rêves

 

Nous rêvons tous, même si certains ne se rappellent jamais de leurs rêves. Mais, qu’est-ce qui se cache vraiment derrière nos rêves ? Ont-ils une quelconque signification ? Si oui, comment la comprendre ? Comment le fait de comprendre nos rêves peut nous aider à atténuer notre anxiété ou soigner les dépressions.

Interprétation des rêves Cauchemar Johann Heinrich Füssli
Le Cauchemar de Johann Heinrich Füssli, Detroit Institute of Arts

Les songes ont été interprétés depuis l’antiquité comme prémonitions permettant de prévoir l’avenir suivant une correspondance fixe entre symboles et significations. Ainsi, par exemple, l’eau trouble présage infailliblement les soucis, voler représente une ambition.

Le rêve a acquis une grande importance pour la compréhension des origines de nos troubles ou de nos blocages depuis que les fondateurs de la psychanalyse ont développé la science des rêves.

Sigmund Freud le premier a décrit les règles selon lesquelles le rêve met en scène les désirs et les angoisses refoulées. Freud considérait que le rêve est la voie royale vers l’inconscient.

Pour Carl Jung, les rêves contribuent à l’autorégulation de la psyché en faisant remonter à la surface ce qui est réprimé, négligé ou inconnu. Cependant, leur signification n’est souvent pas immédiatement apparente car ces contenus refoulés sont dissimulés derrière des représentations symboliques plus acceptables.

La symbolique des rêves

Chaque rêve, aussi absurde soit-il, possède une signification. Les rêves fonctionnent en images, de sorte que les pensées qui sous-tendent le rêve doivent être transformées en un langage pictural et concret.

Contrairement aux croyances qui prévalaient durant l’antiquité, il ne peut y avoir de dictionnaire des rêves permettant de fournir une interprétation standard des rêves. La symbolique de chaque rêve est le fruit du travail individuel du rêve. Les rêves suivent leur propre logique que Freud appelle le «travail du rêve».

Le travail du rêve est le codage inconscient qui transforme les désirs pour arriver à un  compromis entre des forces qui s’opposent dans l’esprit : celle du désir et celle de l’interdit. Ainsi apparaissent dans nos rêves sous une forme déguisée, symbolique, des désirs réprimés car inacceptables pour la conscience.

Le travail du rêve

Plusieurs procédés sont impliqués dans ce codage, notamment la condensation et le déplacement. La première fusionne des éléments de rêves (thèmes, images, figures, idées, etc.) qui sont combinés en une seule représentation. En résultats, deux images se superposent: «L’homme que j’ai vu dans le rêve était à la fois mon ami et mon père.» Le déplacement consiste à représenter les contenus non acceptés consciemment par des contenus plus acceptables. Par exemple les parents peuvent être représentés par des figures portant la fonction d’autorité : rois, reine, directeur, professeur.

Comme dans les contes et les mythes, les personnages des rêves condensent les traits des figures importantes dans nos vies: parents, enfants, conjoints… Différents personnages du rêve peuvent aussi représenter les parties de nous-mêmes qui restent en conflit. Plusieurs pensées et sentiments refoulés peuvent ainsi être fusionnés ou condensés en un seul symbole, rendant les rêves plus compacts et cohérents que les pensées refoulées qu’ils reflètent.

Ces mécanismes fonctionnent également en dehors des rêves. Ils peuvent être observés dans l’art, la musique, la littérature, les lapsus, les actes manqués et la formation de symptômes névrotiques.

Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une grenade, une seconde avant l'éveil par Salvador Dali, musée Thyssen-Bornemisza, Madrid
Rêve causé par le vol d'une abeille autour d'une grenade, une seconde avant l'éveil par Salvador Dali, musée Thyssen-Bornemisza, Madrid

Interprétation des rêves

Les rêves nécessitent donc une analyse pour comprendre comment le travail du rêve a encrypté notre problématique personnelle en intégrant les éléments qui échappent à notre conscient. L’interprétation des rêves est donc du décodage. Tous les éléments du rêve sont symboliques et ont une signification privée qui ne peut être découverte que par le biais des associations du rêveur.

Pour comprendre cette signification, l’analyste demande au patient de dire tout ce qui lui vient à l’esprit en relation avec chaque élément du rêve. Freud a appelé cette méthode l’association libre.

L’analyse des rêves facilite l’accès « au sous-sol » de notre psyché. Nous y découvrons des fantômes du passé, enfermés dans ces pièces mal aérées. En partant du rêve, la libre association permet d’aérer ce sous-sol.

En partant du rêve, la libre association permet d’aérer ce sous-sol. Le travail d’analyse des rêves ouvre la voie vers des souvenirs enfouis et leur permet de circuler tout en libérant l’émotion qui y est liée. Le rêve est le guide dans ce que le rêveur ignore de lui-même et qui explique les causes de ses difficultés. Lever le voile sur notre activité souterraine libère des richesses enfouies et des énergies qui peuvent métamorphoser notre fonctionnement psychique. Bien interprétés, les rêves, nous aident à évoluer et à guérir. Le travail du rêve débute un processus de transformation psychique.  Comprendre la signification des rêves permet de comprendre les liens occultes qui nous entravent. C’est pourquoi l’analyse de certains rêves est suivie de profondes transformations dans le fonctionnement psychique. Pour cette raison il est utilisé en psychothérapie. Lire plus

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter Maria Hejnar – Psychologue Paris 7

Mise à jour le 5 août 2019

Call Now Button